bien-aimé


bien-aimé

bien-aimé, ée [ bjɛ̃neme ] adj. et n.
• 1417; de 1. bien et aimer
1Qui est aimé d'une affection particulière, par prédilection. Ma fille bien-aimée. « Celui-ci est mon Fils bien-aimé » ( BIBLE ). REM. Rare en fonction d'attribut. L'épithète se place le plus souvent après le nom. Subst. Louis XV, dit le Bien-Aimé.
2Subst. Personne aimée d'amour. amant, amoureux, fiancé; belle, dulcinée, maîtresse. Des bien-aimés. « C'était un de ces moments d'ivresse où tout ce qu'on voit [...] vous parle de la bien-aimée » (Musset).
⊗ CONTR. Mal-aimé.

bien-aimé, ée
adj. et n.
d1./d adj. Qui est tendrement aimé.
d2./d n. Litt. Personne dont on est amoureux. être avec sa bien-aimée. Des bien-aimés.

⇒BIEN-AIMÉ, voir AIMÉ.

bien-aimé, ée [bjɛ̃neme] adj. et n.
ÉTYM. 1417, adj.; n., 1554; de bien, et du p. p. de aimer.
1 Qui est aimé d'une affection particulière, par prédilection. || Un fils bien-aimé. || Saint Jean, le disciple bien-aimé.N. m. || Louis XV, dit le Bien-aimé. || Les bien-aimés, nom donné dans la Bible aux Israélites parce qu'ils sont « les bien-aimés de l'Éternel » et aux chrétiens parce qu'ils sont « les bien-aimés de Dieu ».
1 Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui j'ai mis toute mon affection.
Bible (Segond), Évangile selon saint Matthieu, 3, 17.
2 (…) Mon argent bien-aimé (…)
Molière, l'Étourdi, II, 5.
3 (…) vous êtes pour moi toutes choses, et jamais on n'a été aimée si parfaitement d'une fille bien-aimée que je le suis de vous.
Mme de Sévigné, Lettres, 934, 20 sept. 1684.
(Avec un n. abstrait). || « J'ai chanté ma joie bien-aimée » (Apollinaire, Alcools, p. 21). || « Mes blessures bien-aimées » (Apollinaire, Alcools, p. 89).
2 N. m. et f. Personne aimée d'amour. Amant, amoureux, fiancé, maîtresse. || C'est son bien-aimé. || Sa bien-aimée.
4 Je vous conjure, ô filles de Jérusalem, si vous trouvez mon bien-aimé, de lui dire que je languis d'amour.
Bible (Sacy), Cantique des Cantiques, V, 8.
5 Les vapeurs du vin fermentaient dans mes veines; c'était un de ces moments d'ivresse où tout ce qu'on voit, tout ce qu'on entend, vous parle de la bien-aimée.
A. de Musset, la Confession d'un enfant du siècle, 3, p. 24.
REM. La graphie bienaimé est archaïque.
CONTR. Mal-aimé.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bien-aimé — bien aimé, ée (biè nè mé, mée ; d autres disent, ce qui est moins bon, biin nè mé, mée, en donnant à biin le son nasal de in dans in digne) adj. Qui est l objet d une affection particulière. Fils bien aimé. Jean, le disciple bien aimé de Jésus… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Bien-aime — Bien aimé Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Bien aimé ou bienaimé[1] se dit de quelqu un qui jouit de l affection d autrui. Célimare le bien aimé est une comédie vaudeville en 3 actes d… …   Wikipédia en Français

  • bien-aimé — BIEN AIMÉ, ÉE. adj. Qui est très chéri, qui est aimé par préférence à tout autre. C est son fils bien aimé. C est sa fille bien aimée.Bien aimé, est aussi substant. C est le bien aimé de sa mère. Il est le bienaimé de la maison. C est la bien… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bien-aimé — Bien aimé, [bien aim]ée. Qui est le plus aimé. C est mon fils bien aimé. sa fille bien aimée. Il est aussi substantif. C est le bien aimé. c est la bien aimée …   Dictionnaire de l'Académie française

  • bien-aimé — /byɛ̃ ne mā/ adjective Well beloved • • • Main Entry: ↑bien …   Useful english dictionary

  • Bien-aimé — (franz., spr. bjenn emé), vielgeliebt, Liebling (Beiname Ludwigs XV. von Frankreich) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • BIEN-AIMÉ — ÉE. adj. Qui est fort chéri, qui est aimé de préférence à tout autre. C est son fils bien aimé. C est sa fille bien aimée.   Il est aussi substantif. C est le bien aimé de sa mère. Il est le bien aimé de la maison. C est le bien aimé. Son bien… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BIEN-AIMÉ, ÉE — adj. Qui est aimé de préférence à tout autre. C’est son fils bien aimé. C’est sa fille bien aimée. Il est aussi nom. C’est le bien aimé de sa mère. Il est le bien aimé de la maison. C’est le bien aimé. Son bien aimé. Sa bien aimée. On écrit aussi …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Bien-aimé — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Bien aimé ou bienaimé[1] se dit de quelqu un qui jouit de l affection d autrui. Célimare le bien aimé est une comédie vaudeville en 3 actes d Eugène… …   Wikipédia en Français

  • Bien Aime — (French Well Beloved) Louis XV …   Eponyms, nicknames, and geographical games


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.